Se connecter Se connecter
Français Portugais
Budget
à
Surface
à
Pièces
Residir Em Portugal
5 Esplanade Compans Caffarelli. Bât.A CS 57130
31071 TOULOUSE CEDEX 7


+351 211 212 031
+351 926 398 123
EDITO : S'EXPATRIER AU PORTUGAL
Répondre à la question de l'expatriation est une gageure car changer de pays relève d’une volonté individuelle. Partir vers un ailleurs que l'on veut différent, que l'on espère forcément meilleur, nécessite un détonateur et chacun a finalement le sien. Parfois le choix correspond à l'envie de vivre ailleurs, ce que l'on n'arrive plus à vivre "chez nous". Comme un arbre qui ne pourrait plus compter sur ses racines pour le nourrir de l'intérieur. C'est aussi parfois, l'impression d'avoir fait le tour d'une situation et de rechercher l'énergie ou l'apaisement dans un autre contexte. Et tant d'autres bonnes raisons...
En France aussi, les valeurs et les repères anciens prêtent le plus souvent à (sou)rire, les engagements et les combats qui étaient les nôtres sont obsolètes, chacun s'arc-boute sur son pré carré mais qui gagne vraiment quelque chose ?
Notre terre européenne n’est pas qu’un « vieux continent » ou pire, un « continent de vieux » comme l'affirment certains. Les seniors peuvent toujours mieux dessiner leur avenir et prendre part aux défis qui nous attendent tous. Tant pis ou tant mieux si ce doit être ailleurs puisque nul n'est prophète en son pays... Et si ailleurs nous devons vivre, partons plutôt au Portugal !
 
Le futur au Portugal, parlons-en !
Qu'attend-on encore "des Vieux" au-delà de l'aide que nous pouvons apporter à nos enfants ? Notre voix est plutôt inaudible et nos idées sont dépassées ? Ainsi soit-il... Alors mettons notre énergie à changer notre monde, ce qui finira peut-être par changer le monde !
De l’énergie, nous sommes nombreux à en avoir assez pour traverser les frontières et pour participer à la renaissance d’un pays d’une grande beauté, avec un peuple fier et tenace, tout aussi tourné vers l'étranger qu’il est amoureusement jaloux de ses racines, de sa terre et de sa culture.

Cap sur le Portugal…
Nous restons en Europe, car nous voulons croire en l’Europe. Là où certains veulent exacerber nos différences ou nous "melting poter" de force, les gens simples et de bonne volonté sont eux, d'abord enclins à considérer ce qui les rapproche, le socle commun qui les unit. À Lisbonne, soyons Lisboètes !
De la « carotte fiscale » nous parlerons dans une autre rubrique.
Elle existe et il serait stupide de ne pas en profiter si elle nous aide à passer "une retraite dorée au Portugal". Pourtant, qui agirait juste comme une entreprise et quitterait son pays, par profit financier ? Partir, c’est laisser derrière soi tellement d'autres choses, non matérielles mais amicales, affectives, familiales et aussi sociales. Voilà pourquoi nous réfutons l’opinion de ceux qui nous qualifient d'évadés fiscaux, comme de vilains chasseurs de primes !
Quand on vit au Portugal, le billet « aller » s’accompagne facilement du voyage « retour ». Lisbonne n'est qu'à 90 min de vol de Toulouse où je vis quand je rentre en France. Songez qu'il faut au moins 1H pour rejoindre Lyon depuis Toulouse, sur un vol qui lui, est "intérieur". 
 
Mais quand même, restons lucides : partir et s’installer ailleurs est une vraie décision. Elle touche à des questions financières, juridiques et fiscales mais aussi plus prosaïquement à des problématiques linguistiques, à des inquiétudes quant à notre santé, pour l'immatriculation de la voiture et tout simplement de la vie quotidienne comme une connexion internet !
Vous vous sentez candidat à l'expatriation ? Réussir son projet commence en France. Parlons-en !
 
Avant tout, nous souhaitons agir par amour ! L’envie de vivre pleinement est forte chez les seniors puisqu'à 50 ans nous sommes déjà vus comme des personnes âgées ! Alors que vivre, c’est aimer, découvrir, bouger, partager et même ne rien faire, si c'est le bon moment, celui que nous avons choisi.

Maintenant, il faut choisir où partir ? Vous avez compris que pour moi, c'est le Portugal. J'aime tout de ce pays, ses pires clichés inclus... et je remercie les Portugais de m'accueillir avec autant de gentillesse et souvent de patience. À 61 ans, je ne suis pas encore retraité, pas encore RNH mais je voyage avec ma femme, du Nord au Sud de notre pays de cœur... au moins 183 jours par an !
De l’amour, je vous dis.

Choisir vos préférences en matière de cookies
Lorsque vous visitez notre site internet, nous utilisons des cookies et des technologies similaires nous permettant d'améliorer nos services. Puisque nous respectons votre vie privée, sur cette page vous retrouverez les détails du traitement que nous et nos partenaires effectuons avec vos données personnelles. Sous chaque rubrique se situe une explication détaillée des finalités du traitement et la liste de nos partenaires. Vous pouvez revenir sur vos choix à n'importe quel moment via le bouton "Gérer les cookies" disponible en bas de notre site internet. Merci de noter que vous ne pouvez pas refuser les cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site.
Tout accepter
Valider mes choix
Le respect de votre vie privée est une priorité pour nous
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique "Gérer les cookies" en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter notre politique de confidentialité.
Tout accepter
Personnaliser